Les notes de mon carnet de sténo :

Traînée et Polaire

Traînée induite – Traînée parasite

Répartition de Portance

Traînée d’onde – Mach critique – avion supersonique – ondes de chocs

La polaire aérodynamique – profil d’aile – évolution de la traînée avec la portance

La finesse maximale – Tangente à la polaire – Premier et Second régimes

Traînée fonction de la vitesse en palier.

Axe de tangage – rotation – moment inertie – les moments – variation du moment cinétique – Equilibre et stabilité – Les axes avion :

-        Axe de lacet

-        Axe de tangage (piquer – cabrer)

-        Axe de roulis

Foyer de l’aile, point ou s’appliquent les variations de portance – Equilibre de l’avion au sol

 

F-YDQS Douglas C-47D Skytrain DC-3 77011 711 cn 33343-16595 Berlin Tegel 1980

Avion en configuration Classique – roulette de queue – position du centre de gravité (CG) derrière le train – Au toucher à l’atterrissage – couple cabreur – tendance au rebond – atterrissage « 3 points » - inconvénients du train classique comme sur ce magnifique Douglas DC-3 « DAKOTA » cas de l’atterrissage le cap de l’avion diverge (augmente la dérive), avec vent de travers. Il est impératif de décraber avant de toucher les roues.

 

Aerospatiale N-262A-29 63 cn 63 28 Flottille LMML 2006

Avion en configuration tricycle (roulette de nez) position du centre de gravité (CG) devant le train. Au toucher à l’atterrissage (couple piqueur) avion bien plaqué au sol. Train tricycle diminue la dérive, ramène l’axe avion, le pilote n’a pas besoin d’annuler la dérive. A la rotation vaincre initialement le moment de R1. La diminution de R1 facilite la rotation.

 

Lors du roulement vent de travers effet « girouette » - Performance en croisière – distance spécifique – vitesse vraie – conso. Horaire -  pour un réacteur : poussé – palier – consommation spécifique.

 

-        Optimisation aérodynamique – structure.

 

-        Optimisation point de vol

 

-        Optimisation propulsion

 

-        Optimisation structure et systèmes

 

Altitude de vol : pour les jets de transport : maximiser = voler vite – minimiser croisière : proche de régime plein gaz du moteur. Nécessité de voler haut à mach élevé. Pour des courtes distances comme Orly > Lorient préférer le turbopropulseur au turboréacteur simple flux.

 

DIAGRAMME PAYLOAD – RANGE : LES MASSES :

 

-        MOWE : A VIDE

 

-        MPL : CHARGE UTILE

 

-        MFU : CARBURANT

 

LES LIMITATIONS :

 

-        MTOW : MAXI DECOLLAGE

 

-        MZFW : MAXI SANS FUEL

 

Les équations du mouvement – moment de tangage – sustentation : portance – poids – propulsion : traînée – poids pente.

 

Moment lacet oscillant – DUTCH ROLL – positif : pied gauche puis pied droit : négatif.

 

Moment roulis apériodique – roulis pur.

 

Comment vole un avion ? Cours commencé le lundi 7mars 2016 et terminé le dimanche 17 avril 2016 origine ISAE – SUPAERO.