Apres le jugement le 29 mars 2019 ou le tribunal d’Aix-en-Provence a condamné Bruno ODOS et Pascal FAURET à six ans de prison ferme dans l’affaire Air Cocaïne. Ils ont fait appel et attendent un nouveau procès. Dans le blog « F1HDE » je vais vous relater une nouvelle affaire ou le jet concerné est un GULFSTREAM G-V de 1997 immatriculé M-FISH N° de série 506 équipé de deux réacteurs Rolls Royce BR710A10-10.

 

121 M-FISH Gulfstream G-V Serial 506

Voici le commentaire du commandant Céline Morin dans GEND info.  Un trafic de cocaïne : une opération internationale permet de démanteler un vaste réseau opérant entre l’Amérique du sud, l’Europe et l’Asie.

 

122

L’opération Familia, coordonnée par Europol et la Drug Enforcement Administration américaine, avec l’appui de Frontex, a permis l’arrestation, en Europe et en Asie, de 16 personnes impliquées dans un trafic de cocaïne de grande ampleur. Plus d’une tonne de cocaïne a été saisie ainsi que 2 millions d’euros en numéraire et plus d’1 million d’euros de produits de luxe. Le volet français a été confié aux sections de recherches et aux groupes d’observation et de surveillance de Marseille et de Strasbourg, ainsi qu’à la gendarmerie des transports aériens. Un vaste réseau criminel international spécialisé dans le trafic de cocaïne à grande échelle entre l’Amérique du sud, l’Europe et l’Asie vient d’être démantelé avec le concours de la gendarmerie nationale. Début 2018, la Croatie lance des investigations sur un groupe criminel des Balkans, suspecté d’importer, de financer et de distribuer, par voies aérienne et maritime, de grandes quantités de cocaïne depuis l’Amérique du sud vers les continents européen et asiatique. Treize autres pays, dont la France (République Tchèque, Serbie, Slovénie, Suisse, Belgique, Italie puis Hong Kong, Macao, Malaisie, Uruguay, Paraguay et Costa Rica) s’associent à ce dossier, coordonné par Europol et la Drug Enforcement Administration américaine, avec l’appui de Frontex. En mai 2019, leurs investigations permettent d’obtenir des renseignements sur une livraison importante devant arriver en Europe par avion privé depuis l’Uruguay. L’avion suspecté de transporter la marchandise doit faire escale à Nice le 16 mai, avant de se poser à Bâle-Mulhouse. De faux passagers seraient embarqués avec les bagages contenant la cocaïne.

Concours de la gendarmerie nationale

À la suite des demandes d’entraide européenne, sous l’égide des Juridictions interrégionales spécialisées (JIRS) de Marseille et de Nancy, les gendarmes des sections de recherches et des groupes d’observation et de surveillance de Marseille et de Strasbourg, ainsi que les militaires de la gendarmerie des transports aériens, mettent en place un important dispositif de surveillance au niveau des deux aéroports. La précision des renseignements recueillis permet aux gendarmes d’informer leurs partenaires européens et de coordonner une opération en vue d’interpeller les mis en cause. Dans la soirée du 16 mai, la police suisse, en étroite collaboration avec la section de recherches de Strasbourg, interpelle trois personnes à Bâle, dont l’une des têtes de l’organisation criminelle. 603 kg de cocaïne pure à 90 % sont également saisis. Au total, l’opération Familia a permis l’arrestation de 16 personnes (11 en Europe et 5 en Asie), impliquées dans ce trafic de cocaïne de grande ampleur, et la saisie de plus d’une tonne de cocaïne (603 kg en Suisse et 421 kg à Hong Kong), de 2 millions d’euros en numéraire et de plus d’1 million d’euros de produits de luxe, notamment des montres et des véhicules.

La Baie des Fourmis - Alain Souchon et Laurent Voulzy