258

Ce soir je viens de lire le bulletin le plus insipide de la sphère radioamateur je veux parler du bulletin F8REF. Etre conservateur dans le domaine des sciences et des techniques est signe d’une disparition à court therme. Aucun article qui traite des technologies de radiocommunication numériques combinant l’échange de la voix et des données qui est pour moi le mariage des technologies RF (radiofréquence) et de l’informatique (internet). Dans ce bulletin de la 25ème semaine 2018 dans les infos départementales on ne parle pas comment obtenir un ID-CCS7 et de programmation de CODEPLUG. Non ils commémorent les 40 ans de leurs relais VHF analogiques, aujourd’hui silencieux, cars les radioamateurs innovants sont sur les modes numériques et digitaux. Je respecte certains anciens qui ont fait leurs preuves en pratiquant la radiotélégraphie et le RTTY. Par compte les innocents sans malice aimant les titres en chocolat comme « responsable administratif d’un relais et se donnant de l’importance avec un gilet haute visibilité de supplétif de je ne sais quoi » ancien kékébouille notoire du FUJI BOUGNAT certainement un peu limité en technique il réitère en organisant comme à l’époque du début de la descente aux abimes de notre pays dans les années 1980 leurs gastros liquides et solides et vous donne rendez vous le 1er juillet à un pique – nique dit départemental pour les modalités je vous invite à lire mon article du 14 juin 2018. Je m’arrête là bientôt le radio amateurisme renaitra de ses cendres avec des jeunes issues de l’informatique curieux de découvrir les innombrables applications qu’on peut faire. Le REF disparaitra avec cette image de « beauf prenant leurs microphones pour une sucette et aujourd’hui QRU ». Fernand RAOULT F9AA mon mentor dans le radio amateurisme était visionnaire il y a 43 ans il avait prévu la disparition de cette association dirigée par des provinciaux conservateurs et incompétents. Ils ne savent que désinformer, calomnier et dénigrer, il faut qu’il admette qu’ils ne sont plus le centre de la sphère radioamateur Française. Aujourd’hui je ne suis exclusivement intéressé que par l’innovation.  Aujourd’hui les radioamateurs peuvent mener à bien leurs expérimentations dans un cadre légal et avoir un accès au numérique et aux connections à INTERNET certainement pas grâce au REF. La semaine dernière un jeune adolescent de ma commune est venu me voir avec ses parents il avait eu mon adresse par l’intermédiaire de l’annuaire ANFR. Il venait grâce à l’hacking d’une clé USB pour la TNT (RTL2832) de transformer son ordinateur en un véritable scanner large-bande de 24 à 1700MHz, avec un logiciel SDR pour traiter et écouter les signaux. Cela m’a rappelé ma rencontre avec Fernand RAOULT F9AA au salon des composants électroniques 1975 (il y a 43 ans j’avais 16 ans), je venais de me faire entendre dire sur le stand du REF que de faire de l’écoute de la radiodiffusion internationale (DXING) n’était pas de la radio. Fernand RAOULT m’a écouté et pour que je puisse faire des rapports d’écoutes me fit cadeau de cinq revues « Ondes Courtes Informations » en m’indiquant la rubrique « DX RADIODIFFUSION » qui expliquait le code SINPO et comment faire un rapport d’écoute pour obtenir des cartes QSL. Ma première association dont je suis devenu membre fut l’Union des Radios Clubs. Aujourd’hui 43 ans plus tard après une longue carrière dans le premier groupe Français d’électronique je veux dire THOMSON-CSF aujourd’hui THALES. Je ne suis plus membre d’aucune association radioamateur et avec ce gamin j’ai joué le conseillé d’orientation en lui parlant de l’école centrale d’électronique qui forme d’excellents ingénieurs et je me suis bien gardé de lui parler du site du REF ou il aurait appris que les radioamateurs du FUJI-BOUGNAT organise un pique-nique le 1er Juillet.

 

259

Radioddity Baofeng RD-5R Tier 2 DMR Handheld Radio