244 SAINT-MALO PORT

Du haut de leur vigie, les membres de la capitainerie (officiers de port) voient les installations portuaires sur 360°. Ils opèrent la jonction entre le monde maritime et le monde terrestre, sept jours sur sept, 24 heures sur 24. La vigie culmine à 13 mètres au-dessus de l’écluse, le paysage est magnifique : de gauche à droite, les Bas-Sablons, la Cité d’Alet, Dinard, le cap Fréhel, le Petit Bé, Cézembre et la Cité corsaire se dévoilent « Il y a pire comme bureau de travail. » Pour travailler dans la tour métallisée, il faut avoir derrière soi au moins six ans de navigation effective. Cette expérience est indispensable pour comprendre les besoins réels des bateaux. Des véritables chefs d’orchestre aux manettes. Devant eux un marégraphe donne les niveaux de la mer, du sas et du bassin. A gauche, deux ordinateurs avec la carte marine couplée à l’écho radar des navires (9300 – 9500MHz), ainsi qu’au système AIS Système d'identification automatique ou Automatic Identification System (AIS) en anglais qui est un système d’échanges automatisés de messages entre navires par radio VHF qui permet aux navires et aux systèmes de surveillance de trafic (CROSS en France) de connaître l'identité, le statut, la position et la route des navires se situant dans la zone de navigation avec un codage qui utilise les deux fréquences VHF 161,975 MHz et 162,025 MHz qui ont été réservées dans le monde entier pour cette application). Le type de modulation est GMSK (Gaussian Minimum Shift Keying) et le débit 9 600 bauds. Les paquets contiennent 168 ou 440 bits, ils sont précédés d'un préambule de 24 bits permettant de synchroniser le récepteur. Les trames sont de type HDLC (qui comporte un code de contrôle de redondance cyclique (CRC) et sont encodées en NRZI9. L'empreinte sonore de l’AIS est proche du bruit de fond, et les trames ne durent que 30 ms. L’AIS permet de tracer les bateaux et d’avoir plein d’informations dessus. L’officier de port doit prendre les bonnes décisions, et rapidement. Leur métier consiste surtout à devancer les problèmes potentiels (l’interface entre terre et mer). Il veille la voie 12 156.600 MHz indicatif « Saint Malo Port ». Pendant mon séjour j’entends de bonne heure le navire BRETAGNE (FNBR) en provenance de PORTSMOUTH se signaler en approche du phare du Grand Jardin (voir article du 29 Mai 2017 – ARMORIQUE RADAR N° 10). Le navire appartient à la compagnie Bretonne « BRITTANY FERRIES ». Une dizaine de minutes plus tard dans le chenal de la petite porte il se signale à la tourelle Le Buron qui indique le début de la zone administrative du port. Grace à Saint-Malo Port sur la voie 12 tout le monde est au courant des mouvements de chacun.

 

245 13-05-2018 03 FNBR BRETAGNE MMSI N° 227286000 IMO N° 8707329

L’officier de port marque les principaux éléments dans le journal de bord. Il les consignera plus tard sur un logiciel interactif qui centralise les informations de l’exploitation du port (Administration du logiciel de gestion des escales GEDOUR).

LE PORT DE SAINT-MALO, une activité économique

La Baie des Fourmis - Alain Souchon et Laurent Voulzy