80 N155PR Beech 55 Baron 95-55 MSN TC-1328

Manuel Ramos, 49 ans, sa femme et son fils de 11 ans ont trouvé la mort, samedi lors du crash de leur avion à LA CHAILLEUSE, sur les contreforts du Jura.

Il aurait dû fêter ses 50 ans, dimanche en famille et sur les pistes de ski des Alpes. Mais le destin l’en a privé. Manuel Ramos, 49 ans, sa femme et son fils de 11 ans ont trouvé la mort, samedi lors du crash de leur avion à LA CHAILLEUSE, sur les contreforts du Jura. L’enquête, confiée à la Section de recherches du Transport Aérien (SRTA) et au Bureau Enquêtes Accidents (BEA), n’a pas encore levé le voile sur les circonstances de cette catastrophe. Éparpillés dans une zone boisée et difficile d’accès, les débris, hormis la queue de l’appareil introuvable, vont être rapidement placés en lieu sûr à des fins d’analyse. Une autopsie des trois victimes sera conduite ce mardi à Besançon (Doubs). Le drame alimentait toutes les conversations, lundi, sur la plate-forme de l’aérodrome de Toussus-le-Noble. C’est là que Manuel Ramos, domicilié à Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), dirigeait deux sociétés d’aviation depuis quelques années : Pilotes Air Services et Air Service Maintenance. Bien connu - il avait ses habitudes au restaurant du Touring-Club de France - ce quadragénaire était très chevronné en matière de pilotage. « Je sais qu’il avait volé sur des jets, des Falcon de DARTA, un spécialiste de l’aviation d’affaires. Tout le monde le connaissait, en tout cas au moins de vue ». Il possédait son propre bimoteur, un Baron 55 BEECHCRAFT, autrefois immatriculé

F-BSEN. Sur les circonstances du vol, qui se déroulait à titre privé, il est établi qu’il se rendait en vacances dans les Alpes. Pour une raison mystérieuse, son départ, prévu le matin, avait été retardé à l’après-midi. Par ailleurs, la météo, a priori clémente en région parisienne, et l’excellente visibilité, l’aurait conduit à voler à vue et non aux instruments. Son arrivée tardive à Annemasse (Haute-Savoie), prévue pour 19 heures, soit de nuit, interroge aussi. Les conditions météorologiques pourraient être un facteur contributif. L’avion était un BEECH 95-B55 Construit en 1970, N° série TC1328, ICAO24 : A0DE17,  immatriculé F-BSEN en 1970 et radié le : 23/06/2006 pour le motif : VENDU A L'ETRANGER (ETATS UNIS D'AMERIQUE). N155PR était sa nouvelle immatriculation sous pavillons américain. Selon les registres américains consultés l’avion appartenait à

               MARC PYBAROT

AVIATION/AEROSPACE CONSULTANT

DREAM A PLANE CO.

janvier 1993 – Aujourd’hui (25 ans 2 mois)

WE CAN PROFIDE OUR CUSTOMERS WITH WORLD WIDE SUPPORT OF YOUR AVIATION NEEDS FROM PREPURCHASE TO AVIATION MAINTENANCE WITH OUR PARTNERS IN EUROPE ,DUBAI AS WELL AS OTHER LOCATIONS COVERING ALL AVIATION NEEDS HELICOPTER SUPPORT(EUROCOPTER ,WESTLAND ,AUGUSTA),MAINTENANCE ,GENERAL AVIATION ,TURBINE AND JET AIRCRAFT(CITATION JET TO BOIENG BJ) FOR MORE INFORMATION DON'T HESITATE TO CONTACT ,WE ARE HERE TO HELP YOU IN YOUR AVIATION NEEDS IF WE CAN'T DO IT WE WILL DIRECT YOU TO THE PROPER ESTABLISHMENTS

Ycare - Pourvu que tu viennes (Clip officiel)