Avant de prendre la météorologie il est 7 h je suis à Bourg-la-Reine, ce week-end je n’ai pas bougé. Opération de ravitaillement samedi, balade au parc de Sceaux hier et surtout grand rangement dans mon bureau. En regardant sur le site https://fr.aprs.fi ce qui se passe autour de mon QRA-LOCATOR : JN18DS toujours les mêmes stations F6ZHF-4, F5VAG-V et F6GAL-15. Depuis mon retour de Bretagne fin septembre je regarde l’activité APRS et je dois me rendre à l’évidence les bandes 144 et 432MHz ne passionne plus les radioamateurs Français. J’abandonne l’idée de faire l’acquisition d’un émetteur récepteur comme le YAESU FT-2 DE, 469€ un peu cher pour finir à l’utiliser comme récepteur bande aviation et marine. Vendredi je vais surement faire l’acquisition d’une valeur sûre, je vous en parlerai ce soir. Comme vous savez toutes les informations météorologiques sont sur le WEB, par contre j’utilise la radio en écoutant l’ATIS d’Orly en VHF sur la fréquence de 126.500MHz toujours la même depuis 1978 : 0548UTC vent calme, 10km, SCT 4400ft, 5°, 3°, 1024hPa, 1013hPa. Après avoir noté sur mon carnet de trafic le METAR de LFPO. Je vais vous quitter pour me préparer et prendre le chemin du travail.

 

F1HDE 00000

YAESU FT-290R voilà mon troisième transceiver acheté en 1983 et que j’ai utilisé pendant 12 ans. En 1993 depuis le Brévent (2 525 mètres) qui est un sommet situé à l'extrémité méridionale des Aiguilles Rouges, dans le département de la Haute-Savoie. En 1994 depuis Le crêt Monniot qui est un sommet de la chaîne du Jura qui domine les communes d'Arc-sous-Cicon, de Gilley, de La Chaux et de Bugny. Il culmine à (1 141 mètres). L'ensemble de cette crête est couvert par des pâturages et ses flancs par des forêts. Le relief se prolonge sur une dizaine de kilomètres. Avec cet appareil j’ai rempli plusieurs carnets de trafic. En 2004 j’ai encore opté pour YAESU en me procurant la dernière mouture du fameux FT-817 ND. Un petit bijou toutes bandes et tous modes. Sur 20 mètres j’ai contacté en radiotéléphonie (BLU) en langue anglaise l’ensemble des pays Européens et d’Afrique du nord. Cela a duré une bonne décennie, depuis 2015 je ne l’utilise qu’en fixe surtout chez moi en Bretagne au mois de septembre. Après 13 ans d’usage intensif il commence à avoir des signes de vieillesse et je me demande si je ne vais pas faire à nouveau l’acquisition d’un FT-817ND en attendant la bête de course dans deux ans qui sera mon cadeau de départ en retraite. Je m’imagine déjà depuis mon pays en Bretagne susciter le pile up de la part des radioamateurs du monde entier cherchant à contacter une contrée DXCC rare la France. La France ou le radio amateurisme de masse est en train de disparaitre comme l’usage de la langue Française sur les ondes au profit de la langue Anglaise, comme j’ai pu le constater mercredi 1er Novembre, l’activité était importante sans de Frenchy à l’horizon. Le REF lance son éternelle question, toujours la même depuis 20 ans, la présence d'un représentant de leur association au comité directeur de l'IARU pour favoriser la promotion du radio amateurisme, tant au niveau de la CEPT que de l'UIT, puisqu'il semble évident qu'au niveau national les choses stagnent. Je confirme pour stagner il stagne et dire que j’ai adhéré 35 ans à cette association avec le N° 36366. Fernand RAOULT F9AA mon mentor avait déjà compris en 1968 qu’on ne pouvait rien espérer de ces provinciaux frustrés en manque de reconnaissance qui derrière le terme « bénévolat » cache leurs incompétences en se donnant des titres en chocolat comme chargé de mission ou responsable de relais en rêvant des postes qu’ils n’ont pas eus pendant leur vie active de besogneux. L’URC aujourd’hui est une franchise menée par la madone des terrils, F9AA se retournerait dans sa tombe en voyant l’URC aujourd’hui. Depuis 2013 je ne suis plus membre d’aucune association radioamateur. Après moi le déluge et puis j'ai quand même beaucoup plus de temps depuis que j'ai pris ma retraite associative. Au lieu de m'occuper des autres, finalement ça a du bon de s'occuper de soi-même. 23 h 00 je vais aller me coucher.  

CQ SERENADE